Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 : Tour d’horizon des différents tests, un autre RPG épique signé CD Projekt Red

Par |0 Commentaire

Les premiers tests du RPG le plus attendu de l’année commencent à tomber. Un nombre très limité d’établissements ont reçu un accès anticipé à Cyberpunk 2077. Nous avons rassemblé ici les notes et critiques de Cyberpunk 2077 des plus gros sites qui ont eu la chance de l’essayer.

JEUXVIDEO.COM : 17/20

Cyberpunk 2077 est un jeu aux allures d’ascenseur émotionnel constant. Doté de moment de grâce à même de marquer durablement les joueurs et l’industrie en général, de perspectives d’approches profondes, qui ne se révèlent qu’en fonction de votre investissement, d’une mise en scène incroyable, d’une écriture impeccable et d’un univers à décrocher la mâchoire, façonné avec amour, le RPG de CD Projekt est aussi frappant dans son manque de finition, qu’il est souvent difficile d’excuser pour un jeu de cette envergure. Si l’on pourra s’accommoder d’une conduite à peine correcte et de combats au corps à corps confus, il sera plus compliqué de passer outre les bugs qui souvent brisent l’immersion et l’intelligence artificielle entièrement à revoir. Il appartiendra à chacun de savoir dans quelle mesure les qualités du jeu occulteront ses défauts réels, ou inversement. Nous avons opté pour la première option. Il faut avoir conscience que Cyberpunk 2077 ne sera pas toujours à la hauteur des attentes parfois démesurées placées en lui, qu’il se bonifiera sans doute avec le temps, tout en gardant à l’esprit qu’il s’agit bien d’une expérience à part, souvent mémorable, même si techniquement imparfaite.

GAMEBLOG : 10/10

Avec Cyberpunk 2077CD Projekt RED signe un nouveau RPG majeur et incontournable, tout simplement. Dans la foulée de The Witcher III : Wild Hunt, le studio polonais parvient, dans un style dystopique SF très inspiré, à procurer aux joueurs le sentiment de vivre des histoires sur lesquelles ils ont un véritable impact, d’incarner pleinement leur personnage et d’interagir avec ceux dont ils croisent la route. Les systèmes mis en place pour que V corresponde à notre façon de jouer et notre tempérament sont nombreux et tous satisfaisants, les mécaniques bien huilées, même si l’I.A. et la présence encore importante de bugs (essentiellement visuels) a des chances d’agacer. Si l’aura hollywoodienne de Keanu Reeves, parfaitement impeccable dans son interprétation d’un Johnny Silverhand central à une intrigue d’un très bon niveau, peut donner une raison de s’y intéresser, il ne faut pas s’y tromper : la star de cette aventure, c’est Night City. Vous trouverez avec cette mégalopole futuriste au passé chargé l’un des mondes ouverts les plus séduisants, les plus subjuguant qui soient. Conçu avec une minutie délirante dans ses moindres détails, grouillante de vie et de morts, à la fois attirante et repoussante, cette ville au mille visages et autant d’opportunités à saisir est une merveille visuelle et sonore. Un lieu dont l’ambiance vous happera durant des dizaines d’heures sans que vous voyez le temps passer.

JEUXACTU.COM : 17/20

Voilà une grosse semaine que nous avons reçu le jeu, l’aventure est terminée de notre côté, et on peut désormais vous le certifier : Cyberpunk 2077 est un vrai bon jeu, qui a réussi à nous transporter dans un univers captivant. Malgré tout, le titre de CD Projekt Red souffle le chaud et le froid en permanence. Oui, le jeu est pétri de qualités, Night City est une destination incroyablement séduisante, qui dégage une ambiance unique (grâce notamment à ses différents quartiers qui possède leur personnalité propre, et ses éclairages au néon du plus bel effet). La campagne principale aussi est l’un des gros points forts du jeu, Keanu Reeves n’y fait pas de la figuration, et les possibilités offertes par le système de dialogues à choix multiples sont réellement intéressantes, tout en apportant une indéniable replay-value au titre.

IGN : 9/10

Cyberpunk 2077 vous balance dans ce décor urbain étourdissant et magnifique avec peu de restrictions. Il offre un choix hallucinant quand il s’agit de construire votre personnage, naviguer les quêtes et faire face aux ennemis, et vos décisions peuvent avoir un impact tangible et crédible sur le monde qui vous entoure et les gens qui y vivent. Ces histoires peuvent se montrer émouvantes, drôles, sombres, excitantes, et parfois tout cela à la fois. La quête principale se montre peut-être plus courte que ce à quoi on s’attendait, surtout si l’on se concentre sur elle, et il n’est pas toujours évident de savoir ce qu’il faut faire pour en changer la fin de manière importante, mais la multitude de quêtes annexes disponibles quasiment dès le départ peut avoir un puissant et surprenant effet quand vous terminez le jeu. C’est dommage que de fréquents bugs frustrants peuvent de temps en temps flinguer une ambiance autrement bien posée, mais la conception flexible de Cyberpunk 2077 en fait un RPG vraiment remarquable.

GAMEINFORMER : 9/10

Cyberpunk 2077 est parfois sombre et dérangeant (de façon effrayante), mais la majorité de son contenu est fascinant et chargé de profondeur à travers les différents systèmes et traditions des RPG. J’ai beaucoup apprécié mon séjour à Night City, et Johnny Silverhand est un partenaire idéal pour visiter les lieux. Cyberpunk 2077 n’a pas fini de nous accueillir avec son histoire de chemin critique et invite les joueurs à se brancher et à rester pour des centaines d’heures de contenu unique s’ils le souhaitent. Il ne m’a pas époustouflé comme The Witcher 3 : Wild Hunt, mais reste une ouverture d’enfer pour ce qui sera, espérons-le, une nouvelle série.

 

Laisser un commentaire